Toutes les sortes de fenêtres à la loupe

L’un des principaux éléments sur lequel se pencher lors de l'achat de fenêtres pour sa maison est le système d’ouverture et de fermeture. Il existe même des fenêtres fixes, qui ne s’ouvrent pas. En premier lieu, se trouvent la fenêtre à battants, qui s'ouvre vers l'intérieur, la fenêtre à soufflets, où l’ouverture se fait sur un axe horizontal, et bien entendu la fenêtre coulissante, avec un vantail glissant sur l'autre.

Certaines fenêtres proposent plusieurs ouvertures : par exemple, la fenêtre oscillo-battante, qui marie battant et soufflet. Parmi les modèles moins courants, se trouve la fenêtre à galandage, où la baie coulissante rentre dans le mur. Aspect et budget sont les facteurs primordiaux lors du choix de la matière des fenêtres.

Fenêtres alu

Elles doivent pouvoir s’accorder avec l'ensemble de la demeure. Une fenêtre en plastique se pose aisément, s'entretient en un coup d'éponge et est la moins onéreuse. Attention cela dit aux premiers prix.

La fenêtre en bois est à la fois isolante, esthétique et solide. Désormais, elle convient tout autant aux grands formats. La fenêtre en aluminium convient idéalement aux constructions modernes.

Très solide, elle ne nécessite aucun nettoyage. Une dernière solution est d'opter pour une ouverture composée de bois à l'intérieur et alu à l'extérieur. Les excellents bricoleurs peuvent poser les fenêtres.

Toutefois, mieux vaut s'adresser à un expert. Vous êtes sûr d'obtenir une installation aux normes et rapidement. Il faut également savoir que vous profiterez alors d’un taux de TVA réduit pour les travaux mais aussi pour le coût des fenêtres.

Enfin, des assurances couvrent les éventuels dommages. Matière, apparence, largeur, système d'ouverture font varier le tarif d'une fenêtre. Pour vous donner un ordre d'idée, une fenêtre droite en bois se vend en moyenne à 500 euros ; une porte-fenêtre en polymère coûte entre 500 et 1 200€ tandis qu'en aluminium les prix débutent à 700 euros.

A cela, s’ajoutent la plupart du temps les pièces comme les poignées. La mise en place de fenêtres solides vous permettra de réduire votre facture énergétique. De ce fait, vous pouvez prétendre à un crédit d'impôt.

Que ce soit en neuf ou en rénovation, les ouvertures constituent une priorité pour l’isolation du logement. Effectivement, des fenêtres mal isolées sont susceptibles de vous faire perdre jusqu’à 25% d’énergie. Au-delà de l'isolation thermique, il est important de prendre en considération le confort acoustique.

Pour cette raison, le simple vitrage a tendance à disparaître. Beaucoup optent aujourd'hui pour le double vitrage. Pour les maisons passives, il est recommandé de poser du triple vitrage.

Si vos fenêtres sont équipées d'un simple vitrage mais que vous désirez une meilleure isolation, il y a la solution du sur-vitrage sur une fenêtre en bois. L’un des éléments à prendre en considération lors de l’achat d'ouvertures est la sécurité, surtout en rez-de-chaussée. L'idée est de faire rebrousser chemin aux potentiels cambrioleurs.

La structure ainsi que des persiennes et la qualité de la vitre y participent. Il existe notamment des vitrages retardataires d’effraction. Les fenêtres les plus accessibles sont aussi à équiper d'une grille.

Classique, au bord supérieur arrondi, en oeil-de-boeuf ou triangulaire : on trouve quatre formes d'ouvertures. De multiples dimensions standards garnissent les rayons. Des ajustements se font si une taille fabriquée en série ne convient pas pour une poignée de millimètres.

Cependant, des tailles uniques imposent le sur mesure. Bien sûr le coût est plus élevé et la réalisation des travaux par un artisan qualifié est indispensable..


Autres liens sur le sujet :