Comment poser un joint d’isolation sur vos fenêtres ?

Que ce soit au niveau d’une fenêtre ancienne ou sur une nouvelle fenêtre mal isolée, la mise en place de joint d’isolation figure parmi les meilleures alternatives à prendre. Seulement, ce n’est pas tout le monde qui peut réaliser cette opération parce que certaines règles sont à respecter pour réussir. Qui plus est, il existe plusieurs types de joints pouvant être installés pour résoudre vos problèmes d’isolation au niveau des fenêtres. Nous allons donc vous aider à y arriver.

Étape préalable

Avant de procéder à l’installation prévue, vous devez prendre certaines précautions afin de réaliser la tâche en toute sécurité. En premier lieu, faites le tour de la maison pour identifier toutes les fenêtres qui nécessitent un ajout de joint. Cela vous permet aussi de déterminer le nombre de joints que vous devez vous procurer. Par la même occasion, vous pouvez diagnostiquer vos fenêtres si elles sont encore en bon état ou si elles méritent une rénovation. Vous devez également prendre les dispositions nécessaires pour réaliser la mission selon les normes. En l’occurrence, procurez-vous du matériel requis ainsi que de la protection pour vous et vos fenêtres.

Préparation de la fenêtre

Dans le but de travailler dans le confort, il est indispensable de bien préparer les fenêtres avant qu’elles puissent accueillir les joints. Pour cela, ôtez les joints abimés et dépoussiérez la surface avec une brosse à poils souples. Puis, utilisez de l’alcool à brûler pour enlever la graisse qui s’incruste sur la feuillure du dormant. Par la suite, lavez la surface à la lessive alcaline, après rincez et laissez sécher avant de continuer l’opération.

Les surfaces d’emplacement des joints doivent être correctement propres et lisses afin que le nouveau joint puisse s’accrocher convenablement.

Réparer les imperfections

Vous ne pouvez pas encore poser le joint sur une fenêtre si celle-ci présente encore des imperfections. À ce titre, vous devez réparer tous les endroits où le bois est dégradé ou abimé avant d’y appliquer le joint. Ainsi, retirez la terre, les débris de verre et la vieille peinture qui peut nuire à l’adhésion de l’adhésif avec le nouveau joint. Encore une fois, vous devez faire en sorte que la fenêtre soit bien propre et sèche.

Isoler les fenêtres avec un joint

Il peut y avoir plusieurs types de joints pouvant être installés sur une fenêtre pour l’isoler. Cela peut être un joint adhésif en mousse ou en caoutchouc, un joint adhésif en plastique, un joint métallique ou bien un joint de mastic silicone.

Quoi qu’il en soit, la première étape de l’installation consiste à mettre en place l’adhésif. Ici, il est important de noter que vous devez travailler avec une fenêtre ouverte afin de faciliter la tâche. Une fois que la partie collante du joint est bien en place, vous pouvez ajouter les joints et faire en sorte qu’aucune partie ne dépasse.

Pour les joints de mastic silicone, vous devez appliquer un produit anti-adhérant ou un film en plastique sur la fenêtre afin que le mastic remplisse les creux au moment où les volets se ferment.