Les différents types d’ouverture de fenêtre

Le type d’ouverture fait partie des critères pour choisir une fenêtre. En effet, il y a une grande différence entre une fenêtre battante et une fenêtre coulissante. De même pour une ouverture à soufflet et une fenêtre à guillotine. De plus, l’ouverture d’une fenêtre doit correspondre à la pièce d’installation et au style du bâtiment. Voici donc les différents types d’ouverture d’une fenêtre.

L’ouverture à la française et l’ouverture à l’anglaise

Ces deux types d’ouverture font partie de la même famille. En effet, ce sont des fenêtres battantes qui se différencient à un détail prêt. Ils sont tous deux adaptés à un seul ou à deux vantaux. Avec ces deux systèmes, la fenêtre s’ouvre sur un axe vertical. Dans le cas d’une fenêtre à la française, l’ouverture se fait vers l’intérieur tandis que cela s’effectue vers l’extérieur pour une ouverture à l’anglaise. La première prend un peu d’espace de la pièce pour son dégagement alors que le second peut-être un peu dangereux lors de sa manipulation. Effectivement, avec une fenêtre à l’anglaise, il faut pencher vers l’extérieur pour l’ouvrir ou pour la fermer. En revanche, ces types d’ouvertures permettent une bonne aération et une grande luminosité dans la maison.

L’ouverture coulissante et la fenêtre à galandage

Ces deux types d’ouvertures font également partie de la même famille : la fenêtre coulissante. Comme son nom l’indique, l’ouverture se fait latéralement en coulissant sur le côté. Depuis quelques années, surtout avec l’aluminium et le PVC, l’ouverture coulissante est devenue une véritable tendance. En ce qui concerne la fenêtre à galandage, elle se distingue par le fait que les vantaux disparaissent totalement à l’intérieur des murs lorsqu’elle est ouverte. Ce type d’ouverture n’est pas conseillé en rénovation. En effet, il demande d’énormes travaux de maçonnerie pour son installation. Si l’ouverture coulissante est pratique et esthétique, elle résiste moins bien au vent fort. D’ailleurs, avec une mauvaise qualité de pose, elle pourrait aussi être moins étanche.

L’ouverture basculante, l’ouverture à soufflet et l’ouverture à l’italienne

Avec une fenêtre basculante, l’ouverture se fait par basculement. Le haut s’ouvre en basculant vers l’intérieur et le bas sort vers l’extérieur. On retrouve surtout ce système dans les pays de Nord du continent européen. L’ouverture basculante permet une excellente aération dans la maison. Quant à l’ouverture à soufflet, la fenêtre s’ouvre sur un axe horizontal vers l’intérieur. Ce type d’ouverture optimise la sécurité puisque la partie haute du battant s’entrebâille seulement de quelques centimètres. Il est également moins encombrant. En revanche, la fenêtre à soufflet laisse moins d’air et de luminosité pénétrer dans l’habitation. En ce qui concerne l’ouverture à l’italienne, elle est l’opposé de la fenêtre à soufflet. Effectivement, son ouverture se fait vers l’extérieur par la partie basse de la fenêtre. On la retrouve surtout sur les toits ou les constructions en verre.

La fenêtre oscillo-battante et l’ouverture à guillotine

La fenêtre oscillo-battante combine deux types d’ouverture : l’ouverture à la française et l’ouverture à soufflet. Elle peut donc s’ouvrir sur un axe vertical et sur un axe horizontal en fonction des besoins. Lorsqu’on souhaite profiter d’une sécurité optimale pour les enfants tout en laissant l’air pénétrer dans la maison, il suffit de l’entrebâiller. Si l’on souhaite avoir une grande aération et une plus grande luminosité à l’intérieur, alors, on peut recourir à l’ouverture à la française. Enfin, il y a la fenêtre à guillotine. Comme son nom le laisse deviner, ce type d’ouverture est composé de deux châssis coulissants. Il s’ouvre en glissant verticalement du haut en bas à la manière d’une guillotine. Bref, il ne vous reste plus qu’à choisir l’ouverture qui vous convient le mieux.